Aventures Dinannaises

À la rencontre des Incroyables Comestibles de Pleurtuit

Salut !

On se retrouve aujourd’hui pour partir à la découverte d’une initiative ayant pris racine à quelques pas de Dinan, à Pleurtuit plus précisément. J’ai eu la chance de m’entretenir il y a quelques jours avec Salomé Grasset, la personne qui, accompagnée de sa famille, est à l’origine du mouvement des Incroyables Comestibles dans cette commune d’Ille-et-Vilaine. Le nom de ce mouvement n’est d’ailleurs peut-être pas totalement étranger à tes oreilles puisqu’il n’est pas strictement originaire de Pleurtuit. En effet, ce mouvement participatif citoyen est originaire d’Angleterre et, en quelques mots, il a pour but de recréer du lien entre les gens autour de la création de potagers et d’espaces communs, tout en promouvant le partage, l’entraide et le respect de la nature. Je t’invite à aller consulter leur site internet qui est très bien fait et qui documente plus en détail leurs objectifs, leurs valeurs et l’histoire du mouvement. Dans cet article, je vais surtout me concentrer sur le cas de Pleurtuit, et sur la manière dont le mouvement a pu grandir et pleinement s’épanouir là-bas en l’espace de 4 ans.

Tout commence donc en 2016, lorsque Salomé se rend à la projection du film Demain, un film ayant pour ambition de montrer qu’il est possible d‘inventer un autre monde et de résoudre les différentes crises traversées par nos pays grâce à de nouvelles manières de vivre et de faire. Suite au visionnage de ce film, Salomé va prendre connaissance du mouvement des Incroyables Comestibles et un véritable déclic va s’opérer chez elle. Elle va voir en ce mouvement la possibilité d’entreprendre des actions plutôt simples, mais ayant une chouette portée. C’est de cette manière que seulement quelques jours après le visionnage de Demain, Salomé et sa famille vont installer le premier bac de nourriture à partager devant chez eux et ainsi lancer le mouvement des Incroyables Comestibles à Pleurtuit.

Le fonctionnement de ces bacs de nourriture à partager est assez simple : tout le monde peut s’y servir, mais de manière responsable et en pensant aux autres. Le but de ces bacs, c’est aussi et surtout de donner envie et d’inspirer d’autres personnes afin qu’elles décident elles aussi de créer leurs propres bacs. De plus, comme l’entraide et le partage sont des valeurs au coeur de cette initiative, les personnes désireuses de créer leurs propres bacs peuvent compter sur l’aide et la bienveillance des autres membres des Incroyables Comestibles afin de les aider à les mettre en place.

À leurs débuts, les Incroyables Comestibles de Pleurtuit (qui étaient alors encore un collectif citoyen) ont pu faire face à l’inquiétude de la municipalité face à leur arrivée. Néanmoins, grâce au soutien de plusieurs élus et du service technique, ils ont pu obtenir une autorisation d’utilisation de l’espace public leur permettant de continuer à implanter leurs bacs de nourriture à partager. Petit à petit, le mouvement a commencé à prendre de l’ampleur et à intéresser de plus en plus de monde. C’est à ce moment-là que les Incroyables Comestibles ont du passer du rang de collectif citoyen à celui d’association. Au fil du temps, la relation entre la municipalité et les Incroyables Comestibles a également beaucoup évoluée, et on peut dire qu’une véritable relation de confiance et d’amitié a pu s’établir entre les deux acteurs locaux. La lettre laissée par le maire sortant aux Incroyables Comestibles à la fin de son mandat en juillet 2020 témoigne d’ailleurs du chemin parcouru entre eux, vous pouvez la retrouver juste ici.

Cet engagement fort des Incroyables Comestibles au sein de la ville de Pleurtuit a pu contribuer à la création d’un poste d’adjoint à l’environnement au sein du conseil municipal. La création de ce poste leur a notamment permis d’avoir un interlocuteur privilégié avec qui échanger pour mener leurs actions. C’est d’ailleurs à l’issue de la collaboration entre les Incroyables Comestibles et l’adjointe à l’environnement Valérie qu’a pu être conçue une convention d’occupation de l’espace public (convention se voulant reproductible et ayant pour but de rendre plus simple et accessible la démarche des Incroyables Comestibles à d’autres villes). Cette convention permet à toutes les personnes qui le souhaitent de pouvoir déposer une demande afin de pouvoir installer un bac de nourriture à partager devant chez elles. La seule chose qui est demandée aux personnes souhaitant installer des bacs , c’est d’en prendre soin et de les faire vivre.

Ainsi, en 4 ans, les Incroyables Comestibles ne se sont pas arrêtés à l’installation de bacs de nourriture à partager, ils se sont attaqués à des chantiers plus importants et ont notamment pu construire des potagers et composteurs au sein des écoles de Pleurtuit et à plusieurs endroits de la commune. En 2018, ils avaient déjà construit environ 27 potagers et aujourd’hui, en 2020, c’est un peu plus de 40 potagers qui ont été construits. L’association des Incroyables Comestibles de Pleurtuit a bien grandi depuis ses débuts et compte désormais 14 membres au sein de son bureau, environ 50 adhérents et nombreux autres sympathisants. Ils peuvent également compter régulièrement sur le soutien de partenaires tels que des magasins de bricolage lorsqu’ils ont besoin de matériaux afin de construire leurs potagers.

Le bilan est donc très positif pour l’instant pour Salomé qui est fière de s’être lancée dans l’aventure des Incroyables Comestibles. Cette aventure lui aura notamment permis de faire beaucoup de rencontres et de se découvrir une véritable passion pour la permaculture. C’est justement pour cette passion qu’elle a quitté son job en 2018 afin de pouvoir se former sur le sujet. Elle a ainsi pu créer son entreprise Pas à pas avec laquelle elle propose un accompagnement dans la création de zones d’activités nourricières auprès des particuliers et des collectivités.

Concernant l’avenir des Incroyables Comestibles de Pleurtuit, ils souhaiteraient concevoir et mettre à disposition une véritable boite à outils (indiquer précisément quels matériaux sont nécessaires, quels coûts, quelles démarches…) pour la création de bacs de nourriture à partager et de manière plus générale pour la création de zones d’activités nourricières. L’idée serait vraiment de convaincre les personnes intéressées par la démarche, mais hésitant encore à se lancer. Leur but est vraiment de montrer que ce qui compte pour se lancer c’est surtout l’envie de partager, l’envie d’apprendre et la motivation. Les Incroyables Comestibles ont donc encore de beaux jours devant eux et je suis curieux de voir ce qu’ils vont nous réserver à l’avenir.

Merci encore à Salomé de m’avoir accordé de son temps pour répondre à mes questions.

Vous pouvez retrouver l’actualité des Incroyables Comestibles de Pleurtuit sur leur page Facebook : https://www.facebook.com/incroyablescomestiblespleurtuit

On se retrouve très prochainement pour un nouvel article, à bientôt et joyeuses fêtes !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *