Aventures Dinannaises

Comment s’organise Dinan face au confinement ?

Hello!

Cela fait déjà un peu plus de deux semaines que nous avons été reconfinés et il m’a semblé important de rédiger cet article afin de te parler des différentes choses qui ont pu être mises en place durant ces deux dernières semaines à Dinan, mais également lors du précédent confinement. Ce confinement est un peu différent puisqu’il laisse notamment la possibilité à beaucoup plus de structures de rester ouvertes (même si ces ouvertures s’accompagnent bien évidemment de certaines contraintes). De plus, en ayant déjà l’expérience d’un premier confinement, nous savions un peu plus à quoi nous attendre et c’est de cette manière que plusieurs initiatives ont pu naitre à Dinan ces derniers jours. J’ai ainsi pu contacter plusieurs acteurs de ces initiatives afin d’en savoir plus sur la manière dont ils se sont mobilisés. Dans cet article je vais donc essayer de recenser ces différentes actions de la manière la plus complète et compréhensible possible. Si jamais tu as connaissance d’autres initiatives qui ne sont pas citées ci-dessous, n’hésite pas à m’en faire part en commentaires pour qu’elles puissent y être rajoutées.

Tout d’abord, je pense qu’il est important de parler de la forte implication de la Ville de Dinan auprès de ses citoyens et commerçants durant ce second confinement. En effet, contrairement au premier confinement qui était assez strict, la souplesse plus importante de celui-ci a permis à la Ville de Dinan de pleinement s’engager et s’organiser. Au sein de leurs actions, l’accent a donc particulièrement été mis sur la promotion de la consommation locale et sur le fait d’apporter un peu de joie de vivre aux Dinannais(e)s. Voici donc quelques-unes des initiatives qui ont été mises en place par la Ville de Dinan :

  • Mise en place d’un système de livraison pour les commerçants locaux jusqu’au 30 novembre. Comme Dominique Orhant, élu au commerce de la ville a pu le dire lors de son entretien auprès d’Europe 1 il y a quelques jours, l’intérêt de ce système de livraison est de donner un coup de pouce aux commerçants locaux afin de les aider à rivaliser un peu face aux grands sites internet très utilisés pendant le confinement. L’intérêt de ce système pour les commerçants comme pour les clients réside notamment dans le fait que la livraison est gratuite d’un côté comme de l’autre. Vous pouvez retrouver la liste des différents commerces locaux ainsi que leurs coordonnées sur le lien suivant (cette liste ne contient pas seulement les commerçants éligibles à la livraison, mais également ceux pouvant rester ouverts ainsi que leurs conditions d’ouverture) : https://docs.google.com/spreadsheets/d/1244IHRRK8FSuiQlFEJAwgPjlqQQm5VaSit22gTj75ys/edit?fbclid=IwAR1FBhyOYO7gk0zv0QAKOL11cwR4mUPb1gNJcE_l4BA7wgtELXnMIQ3mLBI#gid=0.

  • Publication d’une newsletter hebdomadaire « La vi(ll)e entre parenthèses ». Grâce à cette newsletter, tu peux être mis au courant de la manière dont s’organise la vie quotidienne à Dinan, mais tu peux aussi y retrouver divers conseils en rapport avec le confinement. Tu peux retrouver cette newsletter en ligne (réseaux sociaux de la ville par exemple), mais aussi en papier dans différents magasins locaux autorisés à ouvrir et dans les différents services municipaux. Voici le lien de la dernière newsletter qui est parue au moment où j’écris cet article : https://www.dinan.fr/medias/doc/other/1003/newsletter-6-web.pdf?fbclid=IwAR0u1N1bPqH9Vy4H45OPXLpW9GN7e0NzXnTPRJB8JWt9TiFabwY3DzmwR1U

La ville de Dinan a également entrepris plusieurs actions avec l’Atelier du 5 bis, son pôle de ressources et initiatives des habitants. Parmi ces actions on peut retrouver par exemple :

  • Une présence quotidienne sur les réseaux sociaux de la ville de Dinan avec l’organisation par le 5 bis de plusieurs défis chaque semaine afin de challenger les plus compétiteurs d’entre nous. Pour te donner une idée des défis que tu peux retrouver, pendant la première semaine de confinement, le défi proposé était un défi culinaire avec plusieurs aliments de saison imposés. Une fois le défi relevé, tu es invité à poster ta participation en commentaire afin qu’elle soit partagée aux autres abonnés de la page Facebook. (Voici le lien du challenge culinaire si jamais ça t’intéresse : https://www.facebook.com/MairiedeDinan/posts/1755102031314872 )

  • L’organisation de criées de rue avec la compagnie Une Aile La Nuit originaire de Saint-Samson-sur-Rance. En effet, pour ce second confinement, la Ville de Dinan et l’Atelier du 5 bis ont décidé de faire appel à la compagnie de théâtre Une Aile La Nuit venant tout juste de fêter ses deux ans afin d’animer des criées dans plusieurs rues de Dinan et de Léhon. Durant ces criées, la compagnie Une Aile La Nuit se déplace dans les rues avec un mégaphone afin de communiquer aux Dinannais(e)s des bonnes nouvelles, anecdotes ou encore poèmes que nous pouvons nous-même leur communiquer. J’ai d’ailleurs pu m’entretenir avec Morgane, membre de la compagnie Une Aile La Nuit, elle m’a dit qu’elle trouvait l’initiative superbe étant donné qu’elle permettait notamment de retourner au contact du public tout en créant du lien dans la bonne humeur. Pour éviter les rassemblements, le lieu de déroulement des criées n’est pas annoncé à l’avance. L’idée derrière cette initiative est vraiment de venir créer la surprise et de faire sortir les gens à leurs fenêtres et balcons. Concernant les informations plus pratiques, ces criées sont organisées tous les mardis et vendredis jusqu’au 1er décembre dans 4 secteurs : Le Centre Historique, La Fontaine des Eaux, Le Quartier de l’Europe et Léhon. Et enfin, si tu souhaites communiquer un message pour qu’il soit lu pendant les criées, tu peux l’envoyer par message privé sur la page Facebook de la Ville de Dinan ou par mail à atelierdu5bis@dinan.fr (et également dans une enveloppe directement à la mairie et à l’Atelier du 5 bis). Pour le moment, il n’est pas prévu que ces criées soient retransmises sur les réseaux sociaux, elles ont donc pour vocation à rester des moments éphémères de convivialité nous apportant un peu de réconfort dans une période compliquée comme celle du confinement.

Pour finir, la Ville et les services municipaux ne sont pas les seuls à être à l’origine d’initiatives pendant le confinement. En effet, en avril dernier, lors du premier confinement, Claire Zuliani, membre du collectif Les Vigiliantes, avait également eu cette volonté de vouloir agir pour aider les autres. Elle avait ainsi mis au point la Carte des Producteurs Confinés du Pays de Dinan. L’idée de créer cette carte interactive et collaborative était venue à Claire après avoir discuté avec plusieurs producteurs locaux voyant émerger le besoin nouveau d’informer leurs clients sur les moyens de vente de leurs produits dans le contexte inédit que constituait le premier confinement. Claire m’a confié qu’elle connaissait le potentiel que pouvait avoir une carte intéractive telle que celle-ci et qu’elle y avait ainsi vu le moyen de répondre à ce besoin inédit auquel pouvait faire face les producteurs. De plus, étant déjà membre du collectif Les Vigilantes, un collectif sensible aux questions de l’autonomie et de la résilience alimentaire sur le territoire de Dinan, pour Claire, cette carte était comme un prolongement de leurs actions. Au final, parmi les différents producteurs et points de vente recensés sur la carte, Claire m’a confié n’avoir ajouté que 50% d’entre eux, les 50% restants ont donc été ajoutés par des particuliers ou par les producteurs eux-mêmes. Cette carte est toujours disponible et utilisable aujourd’hui, vous pouvez la trouver à ce lien : https://producteursdinan.gogocarto.fr/annuaire#/carte/@48.41,-2.05,10z?cat=all

Voilà, je pense avoir terminé de recenser les différentes initiatives Dinannaises que j’ai pu voir passer ces derniers jours. J’espère que cet article pourra t’aider même s’il est publié dans un mois de novembre déjà bien entamé. Si jamais tu as des questions concernant les différentes choses dont je parle dans mon article, n’hésite pas.

Bonne journée à toi et à la prochaine !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *